Quelques techniques rapides pour gérer une crise d’angoisse

Si vous voulez en finir une fois pour toutes avec les crises d’angoisse je vous recommande ma méthode. Mais en attendant voici quelques idées de techniques rapides et faciles à mettre en place pour gérer vos prochaines cirses d’angoisse…

Il y a au moins deux choses que vous pouvez faire pour vous aider tout de suite à gérer les symptômes physiques d’anxiété : la détente et la respiration contrôlée…

Ces techniques sont utiles pour un certain nombre de raisons:

• Les crises d’angoisse commencent souvent dans les périodes de stress. Ces techniques peuvent vous aider à faire face mieux aux situations stressantes, et de réduire votre niveau global d’anxiété.

• Elles peuvent aider à «tuer l’anxiété dans l’œuf » et à arrêter le cycle qui mène à la panique en réduisant les symptômes d’anxiété et en évitant l’hyperventilation.

• Elles peuvent être utilisés pour vous aider à faire face aux situations que vous craignez.

Les gens se détendent de différentes façons. Que faites-vous pour vous détendre ? Pensez à six choses que vous faites ou pourraient faire pour se détendre. Par exemple, la natation, la lecture, la marche…

En matière de recherche de moyens quotidiens de détente, il existe des techniques spéciales de relaxation qui peuvent vous aider avec les symptômes spécifiques de panique. Nous avons déjà vu que l’une des choses que qui se passe quand vous paniquez, c’est que vos muscles se tendent. Pour arrêter cela, vous devriez essayer de détendre vos muscles lorsque vous commencez à vous sentir anxieux. Le mot détente dans ce cas est différent des autres moyens quotidiens de détente comme mettre vos pieds sur le canapé et prendre un apéritif (bien que cela est tout aussi important !). Il s’agit d’une compétence, à apprendre et à pratiquer. Il y a aussi des CD de relaxation. Des cours de yoga peuvent également être utiles pour pratiquer la relaxation musculaire.


Rappelez-vous : la relaxation peut aider à réduire les symptômes de panique, mais elle n’empêche pas quelque chose de terrible de se produire – parce que rien de terrible va se passer, que vous vous détendiez ou non…

La respiration contrôlée.

Comme nous l’avons vu plus tôt, quand quelqu’un a peur, il commence à respirer plus rapidement, de sorte que l’oxygène est pompée plus rapidement dans du corps. Toutefois, la respiration trop rapide et irrégulière peut conduire à plus de symptômes de panique, comme la sensation de faiblesse corporelle, des picotements et des étourdissements. Si la respiration peut être contrôlé au cours d’une panique, ces symptômes peuvent être réduits et ainsi le cercle vicieux décrit plus haut peut être rompu. Vous devez respirer plus lentement.

Si vous respirez calmement et lentement pendant au moins trois minutes, la sonnette d’alarme devrait cesser de sonner. Ce n’est pas aussi facile qu’il y paraît. Parfois, au milieu d’une crise d’angoisse, se concentrer sur la respiration peut être difficile. Un des effets de la respiration, c’est que vous sentez que vous avez besoin de plus d’air, il est donc difficile de faire quelque chose qui va vous faire ressentir le contraire !

Remplissez vos poumons d’air. Imaginez que vous remplissez une bouteille, elle se remplit de bas en haut. Ne respirez pas d’une manière superficielle, à partir de votre poitrine, ou trop profondément. Gardez votre respiration lente et agréable et calme. Expirez par la bouche et par le nez. Essayez de respirer lentement. Ensuite, laissez le souffle sortir lentement. Continuez jusqu’à ce que vous vous sentiez calme. Parfois, regarder la trotteuse d’une montre peut aider à ralentir la respiration.

Rappelez-vous: même si vous ne contrôlez pas votre respiration, rien terrible va se produire.

Votre esprit : il y a au moins quatre choses que vous pouvez faire pour remédier à la façon dont votre esprit alimente une crise d’angoisse: Cesser de vous concentrer sur votre corps. Essayez de remarquer si vous vous concentrez sur vos symptômes. Il n’est vraiment pas nécessaire de faire ceci et cela rend le problème encore pire. Pour cela il y a une technique très simple mais efficace. Encore une fois, vous devez essayer de vous distraire pendant au moins trois minutes pour que les symptômes se réduisent. Il y a beaucoup de façons dont vous pouvez vous distraire vous-même. Par exemple, regarder les autres et essayer de penser à ce qu’ils font pour trouver un emploi. Comptez le nombre de portes rouges que vous voyez sur le chemin du retour. Écoutez attentivement ce que quelqu’un dit dans une conversation autour de vous. Vous pouvez aussi essayer de penser à une scène agréable dans votre esprit, ou un objet, comme une fleur ou votre voiture préférée et vraiment vous concentrer sur elle. Vous pouvez essayer de faire des calculs mentaux, ou de chanter une chanson. La chose importante est que votre attention ne soit plus dirigée vers votre corps mais bien vers autre chose. Utilisez ce qui fonctionne le mieux pour vous.

La distraction fonctionne vraiment. Avez-vous déjà été au milieu d’une crise d’angoisse lorsque quelque chose s’est passé qui a totalement monopolisé votre attention, par exemple la sonnerie du téléphone ?

Maintenant tout ceci ne sont que des trucs pour mieux gérer. La vraie solution c’est d’éliminer totalement et de façon définitive vos crises d’angoisse pour ne plus devoir vous en soucier. C’est ce que je vous propose avec ma méthode que vous découvrirez en cliquant sur le lien ci-dessous…

oui-je-veux-guérir-de-mes-crises-d-angoisse