Les attaques de panique sont-elles une fatalité ?

Bonjour à toutes et à tous,

Mon nom est Philippe Grégoire et j’ai déjà rédigé plusieurs livres dans le domaine de la psychologie. Avec l’aide d’un ami qui a vécu avec les crises d’angoisse pendant une quinzaine d’années, j’ai élaboré une méthode totalement naturelle afin de faire disparaitre pour de bon les crises de panique et les angoisses en allant corriger le problème à son origine. Voici ce qu’en dit mon ami :

Vous vous dites sans doute qu’il est UTOPIQUE de s’immuniser contre ce genre de crise.

Et vous n’avez pas tort car c’est aussi ce que je pensais, mais ça c’était avant !

On m’avait aussi expliqué les récentes avancées réalisées dans le domaine de la neuropsychologie de l’autre côté de l’Atlantique, aux States mais je ne voulais pas y croire.

Il faut dire que j’avais déjà expérimenté plusieurs recettes miracles pour en finir avec mes crises d’angoisse et mon anxiété, en vain. Ces échecs à répétition m’avaient vraiment sapé le moral et j’étais las d’enchainer les déceptions. Á tel point que j’étais presque résigné à passer le reste de mes jours avec ce boulet à trainer.

Voici mon histoire

Pendant des nombreuses années, j’ai vécu au rythme des crises d’angoisse et cette situation a été encore un peu plus aggravée par la suite avec l’apparition de l’agoraphobie et de la phobie sociale.

Je me rappelle très bien de la première fois. J’attendais tranquillement mon tour pour payer au supermarché et subitement, sans explication, j’ai senti une vague d’angoisse me submerger, s’amplifier et j’ai vécu une crise d’angoisse pour la première fois… Le début d’une longue série, très longue. Á tel point que j’en suis arrivé à me poser des questions sur ma santé mentale et si pourrais un jour renouer avec la normalité. Sans mentir, pendant ces quinze années, je n’ai pas profité de la vie. Je vivais dans la crainte et l’anxiété ne me quittait que trop rarement. Alors, je vivais dans l’anticipation des événements et j’ai suivi plusieurs traitements. C’est vrai que certains ont fait effet, mais aussitôt que je voulais me passer de mes médicaments, l’angoisse refaisait surface. Un cache misère … Je peux vous assurer que j’en ai consulté des spécialistes : docteurs, psychologues … Ils étaient à l’écoute, j’ai rabâché mon histoire des dizaines de fois, parlant de mon père, de ma mère et de ma petite enfance sans trouver une véritable issue à cette souffrance. Derrière leur bureau, ils ont tous tenté de trouvé les raisons et les causes de mon anxiété, sans y arriver. Je m’y suis mis moi-même en lisant tout ce que j’ai pu trouver sur le sujet. J’ai appris quelques trucs pour apprivoiser mes angoisses, sans jamais pouvoir les faire disparaitre. Et c’est bien là le problème. Je voulais retrouver la personne que j’étais avant, avec ma vie normale. Apprivoiser mes angoisses pour survivre avec elles, ne me suffisait pas, je voulais m’en débarrasser une bonne fois pour toute !

Comme je vous l’ai dit j’ai vu plusieurs médecins et des psychologues aussi, mais pas seulement. J’ai également passé des heures dans les salles d’attentes des cabinets de psychiatres et autres professionnels de la santé dans différentes spécialités : ostéopathie, homéopathie et massage, j’ai tout essayé. J’ai aussi testé tous les médicaments existants en passant par les produits naturels. Cela m’a coûté énormément, en argent comme en temps.

Au bout d’une longue période j’ai fini par réaliser que je voulais trouver une cause et une raison à toutes ces crises de panique et cette anxiété qui n’en avaient pas en réalité. Je ressentais des choses, je les ressentais vraiment mais sans raison. J’ai compris que c’est au niveau du cerveau qu’il devait se passer quelque chose d’irrationnel et d’inconscient lié aux émotions. Et que c’est à ce niveau qu’il fallait trouver le moyen d ‘agir si je voulais m’en sortir.

C’est en suivant cette piste que j’ai appris l’existence d’une formidable méthode en lisant une revue médicale. En 2005, des chercheurs en neuropsychologie ont expliqué comment l’angoisse trouvait son origine dans un centre des émotions situé dans le cerveau et comment ils avaient réussi à adapter une méthode qui permettaient de venir en aide aux personnes ayant subi de terribles chocs psychologiques afin de faire disparaitre complètement l’angoisse chez Monsieur et Madame Tout le monde.

Au cours de l’année suivante, j’ai mis au point ma propre méthode pour  vaincre mon angoisse, tout seul chez moi et sans l’aide de personne.

oui-je-veux-guérir-de-mes-crises-d-angoisse