La science permet d’examiner votre cerveau lors d’une crise d’angoisse

La science est désormais capable de suivre en détail l’activité cérébrale de quelqu’un en direct. Pour cela, l’activité électrique du cerveau ainsi que sa circulation sanguine sont mesurées au moyen d’électrodes directement placées sur le crâne de la personne suivie. Cet examen porte le nom d’imagerie cérébrale.

Quand on soumet à ce type d’examen des personnes atteintes de trouble de l’anxiété après un choc, l’imagerie cérébrale traduit une hyper activité du système limbique s’accompagnant d’une diminution, parfois considérable, de la circulation vers le cortex préfrontal. On a soumis des personnes ne présentant pas de trouble de l’anxiété au même type de choc et on a constaté que la circulation de l’information restait stable entre les deux zones du cerveau.

Que faut-il en déduire ?

Une personne atteinte de trouble de l’anxiété reste bloquée entre ce qu’elle ressent et ce qui se trouve dans sa mémoire (le système limbique) car elle ne parvient pas à analyser ce qu’il se passe (rôle du cortex cérébral). Au contraire, la personne ne présentant aucun trouble de l’anxiété utilise le cortex préfrontal pour confronter la situation présente avec ses souvenirs et ses émotions, et l’angoisse ressentie suite au choc, disparait.

Pour faire simple, la méthode que j’ai mis au point redonne au cerveau qui réfléchit (le cortex préfrontal) la maitrise des événements et met fin à cette poussée d’angoisse quand ce n’est pas nécessaire.

A quoi servent le système limbique et le cortex préfrontal ?

Le système limbique se trouve au centre du cerveau et c’est aussi une des plus primitives à l’échelle de l’évolution humaine. Le système limbique comporte deux zones importantes appelées amygdale et hippocampe.

L’amygdale est le siège des émotions. Á ne pas confondre avec les amygdales qui se trouvent dans la cavité buccale.

C’est dans l’hippocampe que se trouvent les souvenirs dont nous pouvons nous rappeler consciemment, c’est le centre de la mémoire.

Le cortex préfrontal est la zone la plus développée du cerveau. Elle se trouve à l’avant du crâne et gère les activités les plus complexe comme le langage et la réflexion. Cette zone a évidemment connu un développement important au fil du temps et est très utilisée par l’espèce humaine. Par exemple, c’est cette partie du cerveau qui vous permet de prévoir votre emploi du temps, de préparer votre liste de course ou d’expliquer votre point de vue dans une discussion. En plus de  la partie réflexion et organisation, le cortex préfrontal règle les émotions (en provenance direct de l’amygdale). C’est aussi cette zone qui commande tous les mouvements volontaires.

oui-je-veux-guérir-de-mes-crises-d-angoisse