Elle a aussi souffert de crises de panique et d’angoisse, et de spasmophilie, AVANT !

Témoignage de Mireille

« Je me rappelle de ma première crise comme si c’était hier. J’attendais mon tour à la caisse d’un grand magasin. Il y avait du monde et l’attente commençait à me sembler longue. D’un coup, sans crier gare ma gorgé s’est nouée, ma respiration s’est emballée, aussitôt suivi par mon cœur qui tambourinait dans ma poitrine devenue trop étroite. Je me suis vu mourir.

En regardant derrière moi je n’ai trouvé que des visages fermés et antipathiques, je me suis sentie encore plus mal. J’avais envie de partir en courant. Rassemblant tout mon courage, j’ai encore tenu bon pendant quelques instants, faisant mine de maitriser la situation. Je rendis bien vite les armes, me confondant en rapides excuses auprès de la jeune fille qui se tenait derrière la caisse, je laissais mes courses sur le tapis, trop heureuse de pouvoir enfin m’échapper. J’étais obsédée par l’idée de sortir du magasin…

En arrivant sur le parking, je cherchais ma voiture d’un regard angoissé et je finis par la trouver. Je m’engouffrais dans mon véhicule et enclenchais immédiatement le verrouillage centralisé des portes. Puis je suis restée comme ça, assise sur mon siège, pendant un moment, les yeux dans le vague, l’esprit vide. Finalement, ces sensations inconnues commencèrent à disparaitre, j’étais redevenue moi-même. Mais que venait-il de se passer ? C’est le docteur qui me l’a appris un peu plus tard dans l’après midi, je venais de vivre ma première crise de panique… »

La méthode est totalement naturelle, vous ne devrez pas prendre de médicament ni utiliser aucun produit ou objet.

En plus, elle est très simple à mettre en œuvre, il ne s’agit pas d’une séance d’hypnose ou d’une autre psychothérapie en vogue. Elle ne ressemble à aucune autre. En principe, pour traiter les angoisses, on soumet les patients à une série de situations qui sont sources d’angoisse pour qu’ils se familiarisent avec elles, apprennent à les apprivoiser pour vivre avec. Il ne s’agit pas non plus d’une méthode de conditionnement mental, je les ai aussi moi-même testées et elles n’ont rien changé.

oui-je-veux-guérir-de-mes-crises-d-angoisse